La semaine dernière, comme à peu près 4 fois par semaine, j’allumais Netflix. Écran d’accueil. Les nouveautés. Un titre retient mon attention : Gaga Five Foot Two. Et un résumé : Sous vos yeux, Lady Gaga, la reine de la pop et de la provoc, sort un nouvel album et prépare le Super Bowl, tout en affrontant ses angoisses physiques et émotionnelles.

Il se peut que ça ait fait du bruit. Que Netflix en ait fait une promo démesurée, mais j’avoue, je n’en avais pas entendu parler. Pourtant pas fan de la Gaga j’ai tout de suite eu envie de plonger dans ce doc. Histoire d’être sûre d’avoir 1h40 devant moi, j’ai attendu dimanche pour me lancer. Quelques larmes plus tard, je n’avais aucun regret, redécouvert la chanteuse et n’avais qu’une envie : écouter Joanne. Pour pousser mémé, je vous avoue en écrivant ces lignes avoir même envie de regarder le doc à nouveau.
Mais pourquoi cette passion soudaine me direz vous ? Moi qui avais l’image d’une Lady Gaga toujours dans la provoc et sûre d’elle, j’ai finalement découvert Stefani Joanne Angelina Germanotta, une jeune femme de 31 ans plus vulnérable et sincère que jamais.

Pendant 1h40, on plonge dans le quotidien de Lady Gaga en pleine création de son nouvel album Joanne et en pleine préparation du show de la mi-temps du Super Bowl. On comprend assez vite le nom de son album Joanne, hommage à sa tante morte à 19 ans d’un lupus. Tellement naturel comme nom pour cet album, à ce jour, le plus personnel de la chanteuse. Je vous met au défi de ne pas verser une larme lorsqu’elle fait écouter le morceau Joanne à sa grand-mère !

On y découvre également une jeune femme en souffrances, tant physiques que psychologiques. Même si pour tous les “Monsters”, nom de ses fans, il n’est surement pas surprenant de la voir souffrir, je vous avoue que personnellement la blessure à la hanche de Gaga n’est pas un événement ayant marqué mon année 2013. J’ai donc été vraiment surprise de la voir souffrir autant, car oui on y voit Lady Gaga souffrir au plus haut point d’une fibromyalgie. Instant Michel Cymes, la fibromyalgie est un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, douleurs associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil. Médicaments, médecins présents 24h/24, on plonge au cœur de son mal-être. Et là, encore une fois, la Gaga me surprend lorsqu’elle évoque la chance qu’elle a d’être si bien entourée ayant parfaitement conscience de la galère que cette maladie peut représenter pour toute personne n’ayant pas les mêmes moyens qu’elle.

On a aussi droit à quelques moments délicieux. Je pense au moment où Lady Gaga se rend chez WalMart pour aller acheter son album et qu’elle demande à un vendeur s’ils ont le nouvel album de Lady Gaga qui lui répond “Lady Who?” avant de refaire elle-même le merchandising du magasin. Ou encore à cette petite phrase avant son concert du Super Bowl où une de ses amies/danseuses (ou que sais-je) balance un “Pourquoi est-ce qu’il y a un match de foot avant le concert de Lady Gaga?”

Cerise sur le gâteau, la reprise acoustique de Bad Romance au piano est une vraie pépite !

Si vous avez Netflix, ou que vous connaissez quelqu’un qui connait quelqu’un qui a Netflix, faites votre possible pour aller mater ce document incroyable. Vous ne le regretterez pas. Et si Public ne retient que les seins de la chanteuse, je vous assure qu’il y a bien plus d’enseignements à tirer !

 

Crédit Image à la une : Collier Shaw


Pour ne rien louper : hellocoton | instagram | facebook | twitter

Share: